top of page
IMG_3257- 6 - Domme 16.jpg

LE PERIGORD NOIR

Bienvenue en pays d'histoire et de traditions !

# LE PERIGORD NOIR

Blason Sarlat - Perigord Noir.png

Le Périgord Noir est l'une des régions les plus riches de France : patrimoines bâtis exceptionnels, trésors géologiques et archéologiques, nature préservée et gastronomie inoubliable en font une destination parfaite pour une excursions de plusieurs jours ou une aventure de plusieurs semaines!

# ITINERAIRES EN PAYS PERIGOURDIN  

Partez à la découverte des cités médiévales de Sarlat-la-Canéda, de la  bastide de Domme, ou de la douce vallée de la Dordogne. Le Périgord Noir regorge de trésors qui raviront amoureux de patrimoine et de nature!

Carte Pays de Brive.jpg
NOEL-FIGUE-FARCIE-FOIE-GRAS-1.jpg
GASTRONOMIE

La cuisine gaillarde est un concentré de terroir : au menu figues farcies au foie gras, châtaignes et truffes. Le Périgord n'est pas loin!

LES PLUS BELLES
RANDOS

Des collines boisées, des vignobles et des gorges sauvages. Un concentré de nature à la portée de tous.

NOS COUPS
DE CŒUR

De Collonges-la-Rouge à Turenne en passant par Curemonte, nos coups de  coeur ont été nombreux!

1 / SARLAT-LA-CANEDA

Périgord Noir - Sarlat

Epicentre du Périgord Noir, la superbe ville de Sarlat-la-Canéda justifie à elle-seule le voyage! Ses ruelles médiévales et ses hôtels particuliers attirent chaque année des milliers de visiteurs, curieux de découvrir son centre historique magnifiquement préservé et mis en valeur. 

Mais découvrir Sarlat ne se résume pas à arpenter ses rues, il faut prendre le temps de flâner, et goûter à la sublime gastronomie de la région -omelettes aux truffes, et bien entendu les célèbres pommes de terre à la Sarladaise!-. Ici le canard est roi mais chacun trouvera de quoi extasier son palais. Le marché du samedi est ainsi l'occasion idéal de venir découvrir la ville, mais attention, la foule est dense aux beaux jours!

La vieille ville de Sarlat est coupée en deux par la Traverse, rue commerçante qui sépare depuis des siècles les quartiers ouest -plus populaires- des quartiers est -aristocratiques- du centre ville. De part et d'autre de cet artère se trouve un dédale de ruelles minuscules serpentant entre les maisons centenaires. 

L'architecture de Sarlat est atypique et témoigne du riche passé de la région -mais également de son éloignement des principaux axes de communication, ce qui lui a permis de conserver son cachet d'antan et de rester relativement préservé-. La plupart des bâtiments ont subi diverses transformations et surélévations. On trouve ainsi généralement une base médiévale, surmontée d'un étage gothique ou renaissance, le tout coiffé de toitures ou terrasses d'inspiration classique.

4.JPG

La visite des quartiers anciens débute traditionnellement de l'office du tourisme -qui organise de nombreuses visites guidées toute l'année-, situé dans l'ancien évêché. On peut admirer l'exquise façade nord du bâtiment, donnant sur la cathédrale, et ses superbes fenêtres ouvragées. Celles du premier étage sont d'inspiration gothique, tandis que celles du second étage sont de style renaissance, surmontées d'une élégante galerie à l'italienne.

IMG_3168-7 - Sarlat 4.jpg
IMG_3178 - Sarlat 14.jpg

La cathédrale St-Sacerdos, trône au centre de la place Peyrou et au coeur de la ville ancienne. Son intérieur est particulièrement sobre. On note toutefois l'imposant Grand Orgue, réalisé au XVIIIè siècle par Jean-François Lépine. Il est aujourd'hui encore considéré comme l'un des chefs d'oeuvre du genre en France.

Juste en face de la cathédrale se trouve la maison la plus célèbre de Sarlat, la maison de la Boétie. La richesse de ses ornements en fait l'un des principaux symboles de la ville. A sa base, le passage Henri-de-Ségogne permet de "traverser" sous les bâtiments, à la manière des traboules lyonnaises pour rejoindre un dédale de ruelles piétonnes et terrasses cachées jusqu'à l'hôtel de Maleville.. 

Maison de la Boétie -Sarlat

La Maison de la Boétie

De là, on peut rejoindre la Place de la Liberté, toujours très animée pour bénéficier d'une belle vue sur l'enfilade de maisons jusqu'à l'église. C'est la place centrale de Sarlat, bordée de terrasses de cafés et ceinturée par l'imposant hôtel de ville et les ruines de l'église Sainte-Marie -ou église du marché-. Cet étonnant édifice désaffecté abrite aujourd'hui des échoppes et un ascenseur panoramique -payant- permettant de découvrir Sarlat depuis les hauteurs.

Au nord de la place se trouvent la place du Marché aux Oies, entourée d'hôtels particuliers tous plus beaux les uns que les autres : hôtel Plamon, hôtel de Vassal, hôtel de Gisson -visite payante- et donnant sur une étonnante fontaine naturelle : la grotte Ste-Marie.

C'est d'ici qu'on apprécie le plus l'ambiance de Sarlat à la nuit tombée. Les rues s'animent une nouvelle fois et les terrasses des restaurants se remplissent pour la soirée. Un grand nombre d'entre eux -tantôt attrape-touristes, tantôt perle insoupçonnée- se trouvent sur la rue de la Liberté ou dans la rue des Consuls toute proche.

On vous conseille vivement d'entreprendre une seconde visite de Sarlat, by night. La richesse des bâtiments est particulièrement bien mise en valeur par l'éclairage public, conçu par Jacques Rouveyrollis, technicien venu du monde du spectacle et l'atmosphère si particulière des nuits sarladaises mérite bien une visite supplémentaire!