Leonidio : une semaine de grimpe de folie!

Mis à jour : 24 févr. 2019

Nous avons profité de la présence de nos copains de Gravity is a Myth sur Leonidio pour faire un break d'une semaine dans ce paradis pour grimpeurs. Et quel plaisir ce fût de renfiler les chaussons!


Arrivée en haut du secteur Mad Wall - Leonidio

Nous avons débuté cette semaine de “vacances” par une séance de remise en jambe au magnifique secteur de Douvari. Ce dernier situé juste au dessus du village offre de magnifiques panoramas sur la mer. Les cotations sont variées et permettent à tout le monde de se régaler sur de belles prises et une pierre rouge qui adhère bien comme il faut! Mais avant ça rien ne vaut une bonne séance matinale de Yoga.


Pour notre seconde journée de grimpe nous n’avons pas pu nous empêcher de faire un saut au secteur Mars, le plus beau de Leonidio selon beaucoup. Ici le niveau est trop élevé pour nous mais la grimpe au milieu des colonnettes fait clairement rêver!


La spécialité ici sont les tufas, des stalactites formées au cours des années. Depuis l’ouverture du site à la grimpe, 50% d’entre elles se sont cassées malheureusement… Ces formations atypiques rendent la roche unique et forment un joli spectacle aussi bien pour les yeux que pour les grimpeurs qui profitent de ce terrain de jeu!


On a préféré grimper sur les secteurs proches d’Ernes et Namaste -et faire une petite initiation d’escalade à Sarah-, bien moins sympas malheureusement, avant de prendre la route pour Nafplio, notre prochain spot.




Nous avons ici fait halte pour quelques jours au milieu d’un rassemblement de vans français, suisse et allemand. Si certains voyagent seuls ou en couple nous avons également rencontré des familles de nomades qui vagabondent depuis plusieurs années!


Le camp de vans

Cela sera malheureusement pour nous le moment de dire au revoir à nos copines allemandes et nos copains Julien et Sarah qui reprennent la route vers le Nord.



La ville de Nafplio nous a étonnés par son vieux centre et ses falaises au bord de l’eau. En Grèce on a peu eu l’occasion jusqu’ici de voir de vieilles maisons donc on a aimé l’atmosphère de la ville avec ses ruelles escarpées, son bastion isolé sur une île et ses deux châteaux.


C’était la première capitale byzantine du pays après son indépendance avant que le pouvoir soit rapidement transféré sur l’île d’Aegina -cf. carnet de voyage-, puis Athènes.


Il reste sur les hauteurs deux forteresses. L’une est accessible gratuitement sur une collinette au dessus du centre ville, et la seconde permet de profiter -après l'ascension de 999 marches- d’un joli panorama sur les toits de la ville, les falaises, la mer et les monts enneigés. Il est également accessible en voiture.


On a adoré se balader sur la promenade le long de la mer et des falaises.


On a profité de notre passage ici pour grimper sur les secteurs d’Anatoli puis Neraki -bien plus joli!-.


Le lendemain nous avons découvert le secteur d’Akronafplia. C’était bien la première fois qu’on grimpait dos à la mer et entre les cactus. On a adoré! Une sortie parfaite avant de reprendre la route pour Leonidio.



Ahhhh Leonidio…! Pour nous ce fut une semaine de grimpe et jolies découvertes! Les secteurs sont innombrables -et de tous niveaux- et la roche est magnifique! Le soleil tape même en hiver ce qui en fait un coin de grimpe privilégié.


Nous avons d’abord passé une journée idyllique sur le secteur Mad Wall. Il y en a pour tous les goûts et les niveaux -dalles, dévers, tufas et gros bacs-. Les cotations sont relativement généreuses, ce qui fait plaisir à l’ego!


Le lendemain la pluie nous a contraints à opter pour le secteur Hada, un gros toit bien “fat” qui protège des intempéries -mais qui se révèle bien assez dur pour nous-.






Et pour finir la semaine en beauté nous avons terminé par une grande voie, l’aventure fut géniale et riche en sensations! Quel bonheur de grimper dans ce cadre et profiter du rocher sous le soleil!



7 longueurs et 170 m plus haut nous terminons notre aventure avec la banane et la furieuse envie de remettre ça sur la route. Qui sait ce que nous réservera la suite du voyage?!



On a aimé :

  • La vue depuis les hauteurs de Nafplio et la grimpe au bord de l'eau au secteur Neraki

  • Grimper au milieu des cactus au secteur Akronafplia

  • Les superbes secteurs Douvari et Mad Wall de Leonidio, et la multitude de voies pour tous les niveaux

  • Les colonnes du secteur Mars

  • Notre première Grande Voie : la Mignonette

  • Et surtout tous les bons moments passés entre copains!


Bon à savoir :

  • La route qui relie Nafplio et Leonidio en bord de mer est très belle et mérite à elle seule le trajet!


  • Leonidio est un spot en pleine explosion, des centaines de voies sont ouvertes chaque année et le topo est réactualisé en permanence.

  • Il est possible de louer des chaussons -de qualité très variable- à la coopérative de grimpeurs au cœur du village. Il y a également un bar tenu par la coopérative que l'on vous conseille vivement : ils ont de très bons conseils et sont super sympas!

  • C'est à Leonidio que nous avons pris notre meilleur repas de Grèce. Nous n'avons pas l'habitude de faire de la pub pour les restaurants mais celui de Mitropoli au centre du village est juste fabuleux -et les prix super raisonnables!-.

  • Pour les non-grimpeurs il y a de nombreux sentiers de randonnée qui partent du village


Notre budget pour cette semaine de folie : 347 €

  • 101 € pour le logement à Leonidio

  • 38 € de "loisirs" : 8 € pour visiter le château de Nafplio et 30 € de donation pour le prêt des chaussons pour 10 jours -prix libre-.

  • 208 € de nourriture (ouep on a peut-être un peu craqué sur la bouffe et les bières...)






Nous contacter :

Où sommes-nous actuellement ?

Prochaine étape :

Nous sommes de retour à la maison les prochaines aventures seront à découvrir prochainement...

Tu peux également nous suivre au jour le jour ici :

polarstepsn&btrans.png

Copyright © 2023. Site conçu avec Wix.com. Tous droits réservés.

Traces Monde et Merveilles