La côte Sud de l’Albanie : un beau littoral préservé du tourisme… jusqu’à quand?


La côte de l’Albanie se développe fortement ces dernières années et s’ouvre au tourisme. C’est donc le moment idéal de visiter ces petits coins de paradis avant qu’ils ne soient envahis par les transats et les touristes.


Le belvédère de Spile

Nous sommes remontés sur la côte en direction de la belle plage de Gjipe pour admirer les criques et montagnes alentour. Elle est nichée au pied du Parc National de Llogara, traversé par l’une des plus belles routes côtières du pays.


Le soir on se pose avec nos copains sur un espace vert, les étoiles sont magnifiques ici, aucune lumière ou nuage ne vient les ternir. Le spectacle est incroyable et d’autant plus lorsque la lune brillante sort son nez!


On fait un feu de camp avant de tous se retrouver autour et de partager repas et discussions! J’en profite même pour me faire couper les cheveux par Athénaïs!

On est descendus des collines à travers un petit sentier aux panoramas incroyables sur le littoral et les îles avant d’atteindre la plage de Gjipe! Cette plage aux eaux turquoise, au sable blanc et fin et aux arbres ombragés est un petit paradis!


En plus elle abrite un superbe site d’escalade avec de belles falaises -le plus réputé d’Albanie-, de quoi ravir les grimpeurs de tous niveaux!



On a continué notre promenade le long du sentier du littoral local! On a profité comme jamais du beau temps en s'offrant un bain de soleil en short et t-shirt un 27 Décembre ! Le chemin n’est pas toujours bien balisé mais on peut difficilement se tromper.



On a donc marché 1h30 pour rejoindre la plage de Jalë. Cette belle plage de galets est aménagée pour les touristes avec un complexe hôtelier harmonieux.


On continue donc notre promenade encore 1h vers la plage de sable fin de Spile et son vieux bunker avant de continuer encore un peu jusqu’au belvédère où on posera la tente pour la nuit -à l’abri du vent mais au milieu des souris-! On aura le droit à un magnifique coucher de soleil en prime.


Le lendemain on reprend le sentier pour se rendre à Himarë. La plage est malheureusement encerclée de bâtiments et en perd tout son charme.


On s’est ensuite rendus à Saranda, la plus grande des villes de la côte, qui ne possède pas beaucoup d’attraits... La promenade en mer est entourée de béton et cafés ou restaurants touristiques. Ce sera notre point de départ de ferry pour la Grèce et Corfou, mais ça sera pour un prochain article!


On a aimé :

  • Gjipe : la Mecque des grimpeurs albanais

  • Le sentier du littoral, très agréable à cette saison

Bon à savoir :

  • L’escalade est très peu développée en Albanie, Gjipe fait partie des quelques sites du pays mais le potentiel est énorme. Si vous souhaitez vous lancer dans l’ouverture de voies dans un cadre magnifique c’est ici!

  • Saranda est la ville la plus touristique du pays, difficile de comprendre pourquoi… évitez les restaurants de bord de plage, ce sont de vrais attrape-touristes!


Notre budget pour 2 jours et deux nuits : 66 €

  • 8 € de bus (on a galéré à partir d’Himarë, et Rémy en avait marre...)

  • 12 € d’Hostel à Saranda parce qu’on a raté le dernier ferry à 15 min près!

  • 46 € de nourriture avec nos poteaux (dont un resto attrape-touristes)


28 vues

Nous contacter :

Où sommes-nous actuellement ?

Prochaine étape :

Nous sommes de retour à la maison les prochaines aventures seront à découvrir prochainement...

Tu peux également nous suivre au jour le jour ici :

polarstepsn&btrans.png

Copyright © 2023. Site conçu avec Wix.com. Tous droits réservés.

Traces Monde et Merveilles