l'Argolis, 4 jours entre îles et cités antiques

Updated: Feb 6, 2019


Située à l’extrémité Est du Péloponnèse, la péninsule d'Argolis est l'une des destinations touristiques les plus prisées des Grecs mais reste souvent oubliée par les voyageurs étrangers, et c'est bien dommage!


Poros

Une fois n'est pas coutume, nous sommes arrivés sur la péninsule par la mer et l’île de Poros qui se trouvait sur notre route. Cette petite île n’est qu’à quelques mètres du continent. Nous avons seulement visité la ville de Poros mais l’île est paraît-il très agréable pour se balader.



Il y a plusieurs jolis points de vue sur la ville mais le plus beau reste celui depuis Galatas, la ville située en face, sur le continent. Les façades colorées et pastel des maisons entassées au pied de la colline sont très pittoresques et ont tout de la carte postale parfaite.


Nous avons donc pris le bateau pour rejoindre le continent et reprendre l’aventure du stop -sur une route quasi déserte- pour atteindre Metochi d’où nous prendrons le bateau pour la prochaine île le lendemain : Ydra.


L’île d’Ydra est à la fois typique et charmante. On est frappés en arrivant par l’ambiance paisible qui y règne. C’est en partie grâce à l’absence de voitures et véhicules motorisés -seuls les véhicules de la mairie et pour les constructions y sont admis-, et même les vélos y sont interdits !


Du coup, les ruelles sont emplies de mulets attelés : au port pour décharger les marchandises arrivant du continent ou pour charrier les touristes de passage.



Le port est en mouvement, les gens s’affairent. Certains prennent un café en profitant des rayons de soleil, d’autres réceptionnent des marchandises, les pêcheurs ramènent leur prise du jour et les chats attendent patiemment devant ces cargaisons qu’un poisson frais tombe dans leurs pattes.


On a aimé se perdre dans ces rues escarpées, bordées de maisons blanches aux volets et portes peints en bleu et de bougainvilliers.


Le point de vue depuis les ruines du promontoire est imparable sur la ville, son petit port paisible malgré le va-et-vient des bateaux.


Il y a énormément de circuits de randonnées qui permettent de profiter pleinement de l’île -mais le temps menaçant et la pluie annoncée ne nous ont pas permis d’en profiter comme voulu-.


Nous sommes donc montés jusqu’au monastère de Moni Profiti Ilia d’où on peut voir le Péloponnèse et d’autres îles, la montée chargée de nos sacs à dos est rude mais le point de vue en vaut la peine!




Le principal centre d’intérêt de la région est le théâtre antique d’Epidavros. Ce magnifique théâtre nous a impressionnés par son état de préservation pour une structure classique. Juché au cœur des montagnes dans un cadre somptueux, il possède une réputation sans nulle autre pareille pour son acoustique. Et on confirme, elle y est exceptionnelle.


On a même fait le test de la pièce tombée au centre du théâtre et c’est concluant : on l’entend bien du dernier rang! L’acoustique est incroyable!



Plus loin les ruines du sanctuaire d’Aesclepius témoignent de l’envergure du site d’antan -les grecs venaient ici pour se faire soigner-. Les archéologues travaillent d'arrache-pied à la reconstitution et la mise en valeur du site.




Nous nous sommes ensuite arrêtés dans la ville d’Argos avant de prendre la direction du Sud.



Les ruines de la forteresse, passées aux mains de différents conquérants, dominent toujours la cité enclavée dans un cadre montagneux magnifique.


La montée n’était pas sans peine mais le panorama sur la mer et les montagnes enneigées en valait la peine!


Argos possède également des ruines -libres d’accès- d’un théâtre romain et les restes de quelques bâtiments religieux.




On a aimé :

  • Les façades de Poros.

  • L’ambiance d'Ydra.

  • Le théâtre d'Epidavros, sûrement l'un des sites antiques les mieux conservés de Grèce!


Bon à savoir :

  • Le théâtre d’Epidavros est toujours utilisé pour des représentations de dramaturgies classiques grecques à l’occasion d’un festival annuel. C’est surement la meilleure façon de profiter de ce cadre grandiose.

  • Les prix sont particulièrement élevés sur l’île d’Ydra, pensez à faire le plein de victuailles en avance!

  • Epidavros est également le nom d’une station balnéaire sur la côte Est du Péloponnèse : Palaia Epidavros. Elle possède elle aussi un théâtre antique, de plus petite taille mais en bord de mer!

  • Si vous souhaitez visiter des églises orthodoxes aux couleurs différentes des églises du Nord de la Grèce, celles d’Argos sont originales !

  • Si vous êtes de passage dans le coin ne ratez pas le gouffre de Didyma, une étrange création géologique... qui se voit de loin!


Notre budget pour 4 jours : 134 €

  • 46 € de ferries

  • 25 € d'hébergement : une nuit en hôtel pour fuir les orages.

  • 51 € de nourriture

  • 12 € pour visiter le théâtre


32 views

Nous contacter :

Où sommes-nous actuellement ?

Prochaine étape :

Nous sommes de retour à la maison les prochaines aventures seront à découvrir prochainement...

Tu peux également nous suivre au jour le jour ici :

polarstepsn&b.jpg

© 2023. Site conçu avec Wix.com