L'île de Rhodes : parenthèse médiévale

Mis à jour : 1 avr. 2019

L’île de Rhodes, nous en avions rêvé : ses vieilles cités médiévales, son colosse antique -disparu depuis des lustres malheureusement-, ses belles plages et ses circuits de randonnée… Finalement nous n’y sommes restés que 4 jours, l’appel de la Turquie se faisant trop fort après deux mois en Grèce, mais promis on reviendra!

Lindos

Notre dernière étape en Grèce, l’île de Rhodes, aura commencé d’une drôle de manière. Nous sommes arrivés un peu après 2h30 du matin sur l’île, sous une pluie battante et un vent de dingue… Il nous faut donc trouver un endroit où dormir abrités mais de nuit la tâche s’annonce compliquée. On dormira finalement -enfin si on peut dire- sous le porche des ruines d’une ancienne église dans la vieille cité, protégés du vent et de la pluie. Nous nous réveillons donc encore épuisés et prenons la direction de Ialisos pour nous reposer chez notre hôte CouchSurfing.


Ce petit village n’a rien de très attrayant hormis sa plage. Nous avons cependant passé une après-midi dans un café typique. C’était super intéressant de voir l’animation et les gens de passage. La clientèle est exclusivement masculine -autant dire qu’Anaëlle faisait tâche- et bruyante. On peut avoir l’impression qu’ils passent leur temps à se crier dessus mais leurs rapports sont pourtant très amicaux.



La musique traditionnelle en fond sonore, ils s’adonnent à des jeux de cartes, au Backgammon en buvant leur café "freddo" et fumant toute l’après-midi.


Après cette journée de repos nous avons repris le stop en direction de Lindos. En arrivant on peut admirer un magnifique panorama sur le village typique avec son imposante acropole et ses eaux “bleu lagon”. C’est vraiment magnifique!



On se faufile ensuite dans les ruelles étroites pavées de mosaïques de galets qui lui confèrent un aspect unique. Par endroits on remarque les maisons d’anciens capitaines avec leurs encadrures en pierre travaillées.

Nous sommes montés jusqu’à l’Acropole qui s’avère être fermée le mardi -bizuts-. Mais la vue depuis le haut de la colline, à l’ombre des imposantes murailles, vaut le coup! Les ânes au premier plan dans des champs où les fleurs printanières commencent à pointer le bout de leur nez côtoient les massifs escarpés ocre plongeant dans ces eaux turquoise.

Un dernier regard en arrière pour contempler et la ville depuis les hauteurs et nous voici repartis vers le Nord et Rhodes.


Sur le chemin nous nous arrêtons pour explorer les Sept Sources. A cette époque de l'année il n'y a pas foule, mais on imagine sans peine le monde l'été dans ce lieu reposant. Les paons se baladent en liberté autour de ces cours d'eau d'où jaillissent sept petites sources.

Plus loin, on peut s'aventurer en empruntant le tunnel qui mène au lac -qui consiste en fait en une retenue d'eau artificielle-. Le tunnel est vraiment étriqué -même Anaëlle doit se baisser, c'est dire-!! C'est donc armés de nos frontales, nos sacs sur le dos que l'on s'avance dans une semi-pénombre dans ce tunnel étroit, les pieds dans l'eau jusqu'aux mollets par endroits sur 500 mètres. En cours de route nous avons mème pu observer une magnifique chauve-souris encore endormie!


On profite une dernière fois du cadre en repartant pour notre dernière destination grecque : la vieille ville de Rhodes.


Nous avons dormi au pied de l’Acropole de Rhodes et de son stade dans un parc très agréable de la ville neuve. Si le stade est très bien conservé, l’Acropole ne consiste plus qu'en quelques colonnes.



Le lendemain nous sommes allés explorer l’intérieur des remparts qui sont impressionnants par leur taille. La ville est divisée en trois quartiers : des Chevaliers -au Nord-, Juif -à l’Est- et Turc -au Sud-.


Le quartier Turc -Hora- possède une jolie mosquée et regorge aujourd'hui d’échoppes touristiques en enfilade dans la grand rue tandis que le quartier Juif est plus résidentiel. Malheureusement en dehors de la saison touristique -débutant en Avril- les rues sont désertes et inanimées.


Le quartier médiéval des Chevaliers de St John est sans conteste le plus impressionnant. L’atmosphère austère se fait ressentir avec son château imposant -le palais des grands maîtres- et ses maisons des Chevaliers Hospitaliers divisées en sept langues -Anglais, Français, Allemand, Italien, Espagnol, Auvergnat et Provençal-.



Il est également possible de profiter d'une belle vue d'ensemble sur la cité depuis sa marina.


Et voici que notre aventure en Grèce se termine... Nous prenons donc la direction de la croisée des continents, de l'Europe et l'Asie : la Turquie!


On a aimé :

  • Les ruelles médiévales du quartier des Chevaliers à Rhodes.

  • Lindos et son cadre fabuleux

Bon à savoir :

  • Attention aux claustrophobes : le tunnel des Sept Sources est extrêmement étroit et l'absence de lumière peut rendre la traversée très compliquée!

  • Le tunnel débouche sur un petit lac artificiel, il y a plusieurs sentiers visibles sur Maps.Me pour rejoindre la route mais celui que nous avons emprunté n'était pas vraiment praticable à cette période de l'année. En tout cas on a bien galéré!

Notre budget pour 4 jours à deux personnes : 28 €

  • 4 € de bus vers Ialisos

  • 24 € de nourriture


Nous contacter :

Où sommes-nous actuellement ?

Prochaine étape :

Nous sommes de retour à la maison les prochaines aventures seront à découvrir prochainement...

Tu peux également nous suivre au jour le jour ici :

polarstepsn&btrans.png

Copyright © 2023. Site conçu avec Wix.com. Tous droits réservés.

Traces Monde et Merveilles