Koutaïssi et sa région, escale au cœur de la Géorgie.

Mis à jour : 6 août 2019

La ville de Koutaïssi est la seconde plus importante du pays et fût à plusieurs reprises capitale de Géorgie. Sa région recèle de nombreux monastères parmi les plus importants du pays mais elle reste relativement à l’écart des circuits touristiques traditionnels. C’est bien dommage car cette région de petite montagne regorge de nombreuses merveilles naturelles et architecturales.

Le cadre magnifique de la cascade de Balda

La ville de Koutaïssi possède beaucoup de charme avec ses anciens immeubles savamment restaurés -pour re-pimper la ville- et ses parcs arborés. Le marché couvert animé nous a rappelé les bazars turcs et leur effervescence tandis que le centre abrite quelques rues festives et présentant de belles fresques de Street Art. La fontaine Colchis est également l'un des symboles de la ville.


La cathédrale de Bagrati, dominant la ville depuis la colline, a été construite il y a plus de 1000 ans et fut largement endommagée par les turcs avant d'être rénovée récemment. La restauration de son intérieur interpelle avec l’utilisation de matériaux contemporains -cf. Bon à savoir-.

Depuis le parvis de la cathédrale la vue sur la ville en contrebas est particulièrement belle.


Mais la plupart des touristes s’arrêtent à Koutaïssi pour visiter les monastères de Ghelati et Motsameta non loin.

Le monastère de Ghelati est juché au cœur d'une forêt paisible. Il possède un joli complexe avec une école, deux églises et un campanile -d’où Anaëlle a lamentablement chuté...-.


L'intérieur est orné de magnifiques fresques colorées -rénovées par endroits avec des peintures naturelles- mais il renferme aussi une très jolie mosaïque de la vierge à l'enfant.


Un peu plus loin se trouve le monastère de Motsameta, encore plus isolé au calme dans la nature. Si l'intérieur est moins impressionnant car les fresques sont récentes, son cadre est particulièrement saisissant, le monastère dominant un canyon et son ru.


Nous avons décidé ensuite de re-tenter une aventure Workaway afin de casser un peu le rythme du voyage plutôt prenant ces derniers temps.


Nous avons donc atterri dans le petit village de Martvili afin d’aider à la rénovation d’une maison qui deviendra une auberge de jeunesse tenue par trois amis - Emmanuella, Max et Woody-. Sur place on rencontrera également Stephan et Eli venus prêter main forte comme nous.


Les journées sont rythmées par différents travaux et beaucoup de bonne humeur!

On a appris plein de choses ici! Faire une chape, installer un faux plafond, déterrer des arbres, faire de la peinture de plafond et de murs, … tout un programme pendant 11 jours.


Depuis notre passage le lieu a bien changé et a ouvert ses portes, vous pouvez faire un saut sur leur page Facebook!

Martvili c'est aussi un joli monastère perché en hauteur -pour changer- … On a également pu assister à un spectacle-concours de danse traditionnelle par les écoles de tout le pays! Alors ils aiment écouter la musique fort ici… Bien qu'un peu redondant dans la chorégraphie ça n'en reste pas moins impressionnant!


Surtout pour les garçons qui retombent sur leurs genoux ou pointes -on ne vous cache pas que les filles ont un rôle qui se limite bien souvent à de la figuration-.




La région possède de nombreux attraits avec sa nature et ses jolis canyons!


Nous avons donc profité du canyon de Martvili pendant une journée bien chaude pour faire une pause dans les travaux. Nous nous sommes prélassés au bord du canyon dans un superbe spot pour se baigner. L’eau était -très très- rafraîchissante et on a adoré bouquiner au bord de l’eau turquoise.


Nous avons ensuite remonté le canyon en direction de la partie payante, mais nous avons été bloqués par une cascade. -Paraît il que ça ne vaut pas la peine de faire la canyon payant car il ne donne même pas accès aux jolis points de vue-.


Un autre jour de grande chaleur, nous sommes allés à la cascade puis au canyon de Balda. Pour accéder à un petit coin reposant et ombragé, bercés par le coulis de l’eau et le chant des oiseaux. Paradisiaque par ces 35° étouffants!


On a aimé : les merveilles naturelles et préservées autour de Martvili. A découvrir tranquillement, sans plan précis.


Bon à savoir :

  • Pour la première fois de notre périple nous avons constaté de nombreuses petites escroqueries dans la quasi-totalité de nos visites ou déplacements dans cette région... en particulier dans les minibus!

  • Le canyon de Martvili peut se découvrir en canoë mais également à la nage, pour cela il faut remonter un peu en amont de la partie payante destinée aux touristes pour y trouver un petite plage et une zone de baignade connue des locaux mais attention l'eau est fraîche!

  • La reconstruction de la cathédrale Bagrati lui a valu son retrait de la liste du patrimoine mondial de l'Unesco -bien que tous les panneaux officiels aient été conservés pour doper le tourisme-. L'utilisation de matériaux "contemporains" comme le béton armé et l'acier n'ont pas été du goût de tous...


Notre budget pour 2 semaines : 43 €

  • 5 € de transports pour 4 bus au total

  • 38 € de nourriture


Nous contacter :

Où sommes-nous actuellement ?

Prochaine étape :

Nous sommes de retour à la maison les prochaines aventures seront à découvrir prochainement...

Tu peux également nous suivre au jour le jour ici :

polarstepsn&btrans.png

Copyright © 2023. Site conçu avec Wix.com. Tous droits réservés.

Traces Monde et Merveilles