Venise : 3 jours au cœur de la Sérénissime

S'il y a bien une ville Italienne que le monde entier envie c'est bien Venise. Son charme incroyable, ses gondoles et son aspect "hors du temps" en font un lieu spécial. Nous y avons passé 3 jours inoubliables dont voici la chronique.

26/08/2018 - 28/08/2018

La perle de l'Italie du Nord a deux visages : ville au patrimoine historique et romantique extraordinaire pour les uns, ville attraction façon Disneyland à ciel ouvert pour les autres. Il est vrai qu’elle est un peu des deux mais elle reste une ville à part, pour son architecture et pour son ambiance incroyable.

Cette lagune isolée et ses îles semblent appartenir au passé quand bien même le tourisme de masse et les paquebots de croisière ont tôt fait de nous ramener au présent. Ici impossible de circuler à voiture bien entendu, ni même à vélo : Venise est un labyrinthe de ruelles étroites, de places bondées, de canaux bordés de palais et de ponts anciens. On prend plaisir à s’y perdre -ce qui nous arrive en permanence tant le quadrillage de la ville semble chaotique- et à goûter aux charmes de la Cité des Doges.

Tout se fait depuis l’eau, des déplacements quotidiens en Vaporetto ou bateau-taxi -les gondoles étant réservées aux touristes de passage, pouvant se permettre de payer 80 € / heure-, au ramassage des ordures en passant par les livraisons et le transports des urgences à l'hôpital.

Mais Venise c’est également un flot incessant de touristes, massés en une foule dense et bruyante qui chemine lentement sur les artères principales de la ville et se tasse sur la place San Marco ou devant les monuments principaux. Autant le dire tout de suite le charme de la cité réside ailleurs, dans ses rues parallèles moins prisées, dans ses musées et églises d’une richesse incroyable !

Résumer Venise en quelques lignes serait tout simplement impossible, tout comme il n’est pas concevable de visiter une telle ville en quelques jours seulement. Nous avons tâché d’en profiter au maximum et vous proposons donc de parcourir avec nous, quartier après quartier, les lieux qui nous ont marqués.

Canal Grande

Le Grand Canal est l’artère principale de Venise. En forme de S inversé, il est long de près de 4 km et sa largeur peut atteindre 70 m par endroits. Il est presque entièrement bordé de palais tous plus somptueux les uns que les autres et n’est traversé que par quatre ponts ! Mieux vaut donc bien vous repérer sur la carte pour naviguer d’un quartier à l’autre sans vous trouver dans l’obligation de faire un long détour !

La meilleure façon de profiter de la formidable richesse des palais est bien entendu la voie maritime, en Vaporetto. Nous vous conseillons de réaliser un aller-retour complet pour admirer les deux rives qui concourent de beautés et de curiosités. Attention le Canal Grande étant “l’avenue” principale de Venise les Vaporetti sont presque tout le temps pleins, privilégiez donc les heures très matinales ou tardives pour vous faire une place et éviter la masse des touristes.

Ne manquez pas le Fondaco dei Tuchi et sa façade d’inspiration orientale, le Ca’Foscari -l’université de Venise-, le Palazzo Cavalli Franchetti -la préfecture-, mais également le Casino -Palazzo Vendramin calergi, le Ca d’Oro et bien d’autres pour terminer sa course en face de la magnifique église de Santa Maria della Salute !

Sestiere San Marco

Le cœur historique et touristique de Venise est sans conteste le quartier San Marco. Outre la Piazza -et ses pigeons-, mondialement célèbre, ce Sestiere est un dédale de ruelles bordées de restaurants et boutiques en tout genre. Tout ici est envahi de touristes et les prix s’en ressentent fortement.

Mais que la place est belle! Ses arcades remplies de cafés chics, les colonnes de Piazzeta, le Campanile, la Basilica et ses mosaïques dorées et le Palazzo Ducale font de San Marco l’une des plus belles places du monde.

Il est possible de monter au sommet du campanile pour profiter d’une belle vue sur la ville mais si le temps vous est compté mieux vaut vous focaliser sur les autres monuments emblématiques de la place :

  • La Basilica, recouverte d’or du sol au plafond et ses mosaïques d’influence byzantine est tout simplement extraordinaire. On ressort émerveillé par la couleur et la richesse de sa décoration.

Il est également possible d'accéder au Pala d’Oro (4€), un retable en Or massif, mais la file d’attente interminable et le manque de recul pour admirer ce chef d’œuvre gâchent quelques peu la visite.

 

La façade extérieure est également remarquable avec ses sculptures et ses mosaïques sublimant les dômes qui les coiffent.

  • Le Palazzo Ducale est certainement le monument le plus impressionnant de Venise, par sa taille et par la débauche d’ornements qui sautent aux yeux à chaque pièce traversée.

La façade extérieure, très raffinée, laisse entrapercevoir les merveilles qui vous attendent à l’intérieur.

A peine entrés dans l’édifice nous sommes happés par la beauté de la cour intérieure. Les détails des bas reliefs alentours sont fabuleux et l’escalier des Géants qui se dresse fièrement devant nous est sublime.

L’intérieur du bâtiment est une succession de pièces toutes plus incroyables les unes que les autres, les peintures et les plafonds ornés se multiplient et deviennent de plus en plus majestueux. Ce palais est le symbole même du faste vénitien, poussé à son paroxysme.

De petites fentes dissimulées dans les murs permettaient aux Vénitiens de dénoncer de façon anonyme les "crimes" dont ils étaient témoins.

Le Palais des Doges contient notamment la plus grande toile du monde : le Paradis du Tintoret.

La visite inclut également la traversée du Pont des Soupirs et la visite des anciennes prisons dont les murs sont recouverts d’émouvants graffitis, plusieurs fois centenaires.

A noter : il est possible de visiter le Palazzo Ducale de façon plus ludique avec l’Itinerari Segreti qui vous plonge dans la peau d’un politicien de l’époque et des crimes et secrets que cela impliquait alors.

Ne manquez pas de jeter également un coup d’œil à la Torre dell’Orologio. La grande horloge est surmontée de deux sculptures qui viennent littéralement “sonner” chaque heure de la journée. Il est également possible de monter en haut de l’édifice.

Vous pourrez aussi admirer la magnifique façade de l’église San Moisè et les peintures de San Stefano ou profiter d’un concert classique dans l’église San Vidal et longer les quais pour apercevoir le fameux Pont des Soupirs de l'extérieur.

Sestiere San Polo et San Croce

Ce quartier est après la Piazza San Marco le plus fréquenté de Venise. Il est le principal accès à Saint-Marc et contient les artères principales de la ville -mais également les minuscules ruelles les plus sinueuses, ce qui lui donne l’aspect d’un gigantesque labyrinthe-.

Il est malheureusement envahi de touristes et nous ne nous y sommes donc pas attardés.

La mercerie est le quartier marchand de Venise, vous y trouverez principalement des boutiques de luxe et des restaurants souvent "hors de prix". Il mène jusqu’au fameux pont du Rialto dont les arcades abritent de nouvelles boutiques.

La partie la plus sympa du quartier est le Campo San Polo, une des plus vastes places de Venise, ceinturé de beaux palais et d’une énorme église : Santa Maria Gloriosa dei Frari. Cette dernière est considérée comme la plus belle -et la plus chère- de Venise, mais elle ne nous a pas franchement paru incontournable…

Nous avons nettement préféré la somptueuse Scuola di San Rocco : une école de peinture recouverte du sol au plafond de peintures d’une richesse incroyable. On y trouve d'ailleurs des miroirs à disposition afin de mieux apprécier les décors du plafond. Sa visite est selon nous une des étapes incontournables de votre séjour vénitien.

Sestiere Dorsoduro

Le quartier sud de Venise est réputé pour ses musées et sa promenade face à la Giudecca. Mais il est également idéalement situé pour les jeunes désireux de profiter d’un semblant de vie nocturne -pas vraiment évident à Venise- grâce à la place du Campo Santa Margherita, très animée en soirée.

Plus au Sud se trouve la belle église de San Sebastiano et la fameuse promenade face à l’île de la Giudecca : les “Zattere”.

Tout à la pointe de l’île -Punta della Dogana- se trouve la très photogénique église de Santa Maria della Salute. La vue de son esplanade est très belle et permet de prendre la mesure de la taille de Venise.

A deux pas de là se trouve le second chef d’œuvre de Venise : la Gallerie dell’Accademia qui rassemble les plus belles œuvres de peinture vénitienne du XIVè au XIXè siècle. Il faut compter une bonne demi-journée pour parcourir l’ensemble du musée mais les plus passionnés pourront sûrement y passer des heures et des heures !

En déambulant le long des canaux vous découvrirez peut-être le Squèro di San Trovaso, la dernière fabrique traditionnelle de gondoles et la Collezione Peggy Guggenheim, dédiée à l’art contemporain.

Sestiere Cannaregio

Le Sestiere Cannaregio a été un de nos coups de cœur. Relativement épargné de l’affluence folle des autres quartiers et rempli de bars sympas, ce quartier est sûrement le plus agréable à vivre pour un long séjour. Nous avons pris un plaisir fou à déambuler au hasard le long des Fondamenta, des quais bordés de terrasses de restaurants ou bars branchés.

Le lieu le plus significatif de ce quartier est le Campo del Ghetto Nuovo. Cette place très paisible constituait l’ancien quartier juif. Vous remarquerez surement que les étages sont ici plus bas qu’ailleurs dans Venise, témoins des dures conditions de vie dans cet espace où les juifs étaient alors confinés, à l’extérieur du centre ville.

On trouve ici un musée hébraïque et quatre anciennes synagogues, repérables grâce à la petite lanterne dissimulée juste sous la toiture ou aux fenêtres supérieures en nombre de cinq (pour les cinq livres de la Torah).

Vous pouvez également vous arrêter dans la magnifique église de Santa Maria dei Miracoli (accessible avec le Chorus Pass) pour admirer son intérieur en marbre et sa célèbre Vierge à l’Enfant et les églises San Geremia et San Giobbe.

Notez également la curieuse façade inachevée de l’église San Marcuola.

Sestiere Castello

Ce quartier est surement l’un des plus paisibles de la Cité des Doges. Le quartier situé autour de Santi Giovanni e Paolo regorge de petits restaurants très sympas et nettement moins chers que ceux de San Marco. Ce qui en fait un excellent point de chute pour les familles séjournant à Venise.

Sur la place principale se trouvent la basilique Santi Giovanni e Paolo (ou San Zanipolo), construite en briques rouges, la plus grande église gothique de Venise (100 m de longueur, 46 m de largeur et 55 m de hauteur) et l'hôpital.

 

La façade renaissance de ce dernier est tout simplement magnifique ! L'hôpital actuel a en effet pris possession des murs d’une ancienne Scuola : la Scuola Grande di San Marco.

Non loin de là se trouve l’église San Zaccaria, qui contient des peintures parmi les plus belles de Venise et plus au nord l’église San Francesco della Vigna, avec son impressionnant campanile.

Mais l’atout principal de ce Sestiere est l’"Arsenale", c’est la partie la plus à l’ouest du quartier et la plus paisible. L’Arsenale est le chantier naval militaire de Venise et ce depuis le XIIème siècle. La promenade le long du long mur d’enceinte est très agréable, bordée de maisons colorées et relativement délaissée par les touristes, et le portail d’entrée de l’Arsenale impose le respect avec ses imposantes sculptures de lions.

Vous pouvez ensuite regagner tranquillement la place San Marco en profitant de la vue sur San Giorgio Maggiore depuis les quais de la Riva degli Schiavoni en vous arrêtant devant la surprenante église San Giovanni in Bragora et la petite église della Visitazione.

Isola di San Giorgio Maggiore

Cette petite île, située entre la Place San Marco et la Guidecca permet de prendre un peu de hauteur et d’avoir un point de vue privilégié sur Venise. En effet vous pouvez profiter de l’exceptionnel mirador que constitue le campanile de l’église pour admirer le panorama à 360° sur la ville en contrebas. Si vous avez l’occasion n’hésitez pas à réitérer l’expérience à différentes heures de la journée pour observer les différentes nuances de lumières.

Les îles de la Lagune

L’île la plus proche de Venise est Murano. Ce n’est pas forcément la plus charmante mais elle regorge de verreries -plus ou moins artisanales-. Ne manquez pas de visiter l’une d’entre elles pour avoir un aperçu des techniques ancestrales de travail du verre et de vous arrêter dans la petite église San Donato et ses fresques dorées qui rappellent la Basilique de Venise.

L’île la plus intéressante est cependant Burano : ses maisons colorées sont à découvrir absolument et son campanile “penché” mérite amplement le voyage. Attention toutefois, l’île est très fréquentée (en particulier par les touristes français), mieux vaut donc arriver tôt pour profiter pleinement de son charme.

Vous pouvez également faire une halte sur l’île fantôme de Torcello. Cette île, autrefois siège d’un puissant évêché, ne possède plus que des ruines et quelques restaurants. Elle n’est pour autant pas dénuée de charme et peut se révéler une bonne option si vous souhaitez faire une petite balade à l’écart de l’agitation des autres îles -d’autant que les coins de verdure sont difficiles à trouver pour faire une pause sur Burano ou Murano-.

Vous l’aurez compris : mieux vaut aimer les peintures et les églises pour apprécier au mieux la belle Venise. Vous en mangerez du soir au matin ! Reste l’atmosphère incroyable de cette ville sans pareille avec ses gondoles, ses canaux et ses palais somptueux !

On a aimé :

  • Se lever tôt pour observer le ballet des Vénitiens sur l’eau (poubelles, marchandises, etc)

  • Prendre le Vaporetto, pour remonter le grand canal

  • Se perdre dans les minuscules ruelles du centre ville

  • Le quartier Cannaregio, le plus “bobo” de Venise : vous y trouverez notamment un super café où il possible de faire son café "à la carte" avec un large choix de types de café -mais comme on est mauvais on a oublié le nom de l'établissement...-

  • Les merveilles de la place San Marco, la Basilique et le Palais Ducal

  • Suivre les “célébrités” en herbe qui se prennent en photo ou selfie aux quatre coins de Venise. Certains nous ont accompagnés tout au long de notre séjour et nous ont beaucoup fait rire !

Bon à savoir :

  • Venise est très agréable au petit matin, rues désertes et calme sont au rendez-vous.

  • Il existe plusieurs formules de Pass pour obtenir des réductions, selon vos envies et votre budget

  • Entrer dans la Basilique Saint Marc à 12H pour que les dorures prennent vie, mais attention il y a foule

  • Venise est une ville en danger : le tourisme de masse menace réellement la ville et nombre de ses bâtiments et contribue à “salir” la ville. On trouve donc de nombreux déchets au sol, reste de repas pris sur le pouce et abandonnés à même les pavés… On ne saurait que trop vous conseiller d'emmener avec vous des sacs pour ramasser vos propres déchets (certains quartiers sont en effet très limités en poubelles)

Notre budget pour 3 jours et 3 nuits à Venise pour 2 personnes : 390 €

  • 160 € d'hébergement : à Venise il est possible de trouver de petits hôtels moins chers que les auberges de jeunesse... 

  • 40 € de transport = 1 journée de Vaporetto pour 2 personnes

  • 100 € de nourriture dont un restaurant à 50 €

  • 90 € de visites

En bonus voici quelques photos supplémentaires :

1/1

Nous contacter :

Où sommes-nous actuellement ?

Prochaine étape :

Nous sommes de retour à la maison les prochaines aventures seront à découvrir prochainement...

Tu peux également nous suivre au jour le jour ici :

polarstepsn&b.jpg

© 2023. Site conçu avec Wix.com