Le plateau du Karst Slovène : 5 jours au milieu des grottes et lacs

Updated: Nov 27, 2018


La région du Karst est une région reculée de la Slovénie, peu courue des touristes -exception faite de ses “attractions phare” : Postojna et Predjama-. Ses nombreuses grottes et ses lacs en font pourtant une destination reposante pour les amoureux de grands espaces. Mais attention la région est paraît-il peuplée d’Ours!


Le château de Predjama

Nous avons débuté notre périple à travers la région du Karst Slovène par le minuscule village de Hrastovjle -139 âmes- qui abrite en son coeur l’église de la Sainte-Trinité. Prenant des allures de forteresse avec sa muraille et sa tour d’angle, cette église dévoile de merveilleuses fresques relatant des scènes de l’Ancien Testament, de la création, des mois de l’année, etc.



Mais la fresque la plus connue est la fameuse Danse macabre représentant des squelettes escortant des hommes jusqu’à la tombe tandis qu’un autre squelette maintient le cercueil ouvert.Toutes classes se confondent dans ce chemin vers la mort (ou Dieu) et on remarque notamment un prêteur tentant de soudoyer lesdits squelettes.


La Danse Macabre

Détail de la fresque - Alors on essaie d'acheter la mort?

Les grottes de Skocjan sont un réseau spectaculaire de salles souterraines de 6 km de long. La hauteur du gouffre dépasse régulièrement 100m de haut et une partie du parcours surplombe la furieuse rivière Reka dont les eaux tumultueuses génèrent un vacarme incroyable dans cet espace clos.


Ici il n’est pas possible de faire de photo, on profite donc pleinement de l’expérience en mode “old school” et c’est plutôt agréable. Les explications du guide sont très intéressantes notamment sur la formation des galeries, les différentes colorations des parois, et l’importance de ne pas toucher les formations rocheuses afin de les préserver.


La sortie de la grotte de Skocjan

On s’enfonce alors dans un tunnel étroit creusé dans la roche avant d’atteindre la première salle dite “silencieuse”. Une danse entre stalactites et stalagmites prend place dans ce lieu coupé du monde avant d’arriver dans la Grande Salle. On est impressionné par l’espace démesuré qui s’offre alors à nous, mais également par la taille des formations -certaines ont la forme d’un orgue naturel-. En progressant dans les entrailles de la terre, se fait peu à peu entendre la présence de la rivière : voici la grotte “bruyante”. On évolue alors dans différentes salles, toutes plus majestueuses les unes que les autres avant de traverser un pont au dessus de la Reka.


On peut voir auprès de la rivière l’ancien chemin touristique se résumant à des escaliers à flanc de précipice sans aucune protection. Brrrr.


Une fois le parcours terminé on vous conseille vivement de vous rendre au point de vue accessible par un petit sentier (300m), afin de vous rendre compte de la majestuosité de ces grottes. Si vous avez plus de temps n’hésitez pas à parcourir le sentier découverte qui fait le tour du parc et promet de beaux panoramas sur le gouffre.



Plus de photos sur le site officiel du parc : http://www.park-skocjanske-jame.si/en/



Si les grottes de Skocjan ont su garder un aspect naturel et mystique, celles de Postojna ont au contraire évolué vers une attraction touristique démesurée.


Postojna est en effet la grotte de tous les superlatifs : un des plus grands réseaux karstiques du monde et des salles parmi les plus belles d’Europe. Il est difficile de ne pas s’émerveiller face à l’immensité de cette grotte et la beauté de la nature si bien faite. Se succèdent ici grottes, salles, galeries, tunnels sur 24 km creusés par la rivière Pivkasur qui s’enfonce dans les entrailles du plateau à l’entrée de la grotte!


La visite dure un peu moins de deux heures et la forte affluence touristique est au rendez-vous (même hors saison, c’est dire). Le petit train permet de s’engouffrer dans cet immense réseau avant de suivre un guide. Malheureusement les explications sont ici peu détaillées et plutôt commerciales, soulignant avant tout le majestueux spectacle de concrétions qui nous entourent à chaque pas. Ce côté un peu “trop organisé” fait perdre un peu d’authenticité à la visite mais n’enlève pas pour autant le charme de cette grotte.


On laisse alors notre imagination s’amuser… poisson géant, orgue, château, spaghettis… Nos âmes de grands enfants prennent rapidement le dessus. Les salles s'enchaînent et on ne se lasse pas d’observer les vestiges de ces millions d’années si bien conservés et encore en croissance.





La réputation du site est méritée car la “Salle Magnifique” est emplie de fines stalactites qui lui confèrent un aspect féérique. On peut admirer la stalagmite “le Brillant” d’un blanc pur et le pilier avoisinant, emblèmes de Postojna. On peut également observer des protées anguillards dans un aquarium (poisson aveugle, de couleur chair ou rose translucide, entre salamandre et anguille) avant de reprendre le train après la salle de concert dont les représentations de musique classique pour Noël doivent être magiques.


Nos photos ne rendent pas vraiment hommage au lieu, on vous conseille donc de parcourir le site officiel : https://www.postojnska-jama.eu/en/




L’autre attraction phare de la région est le château de Predjama. Cette forteresse est nichée dans une grotte, une partie du château est donc troglodyte.


La visite des intérieurs est possible avec un audioguide et prend 1h30 à 2h, elle permet de visiter de reconstitutions de salles d’époque, donjon et salle de torture, passages souterrains… rien ne manque pour que la magie opère. Mais la partie intéressante est surtout le château troglodyte et son réseau de galeries bien qu’il ne reste plus grand chose en l’état.



La visite n’est donc pas vraiment incontournable mais le site à lui seul mérite le détour. La façade blanche monumentale avec ses mâchicoulis et son pont-levis et l’originalité du lieu intriguent. En saison il est possible de visiter les galeries et une partie de la rivière souterraine qui passe sous le château.



Notre étape suivante a été le parc naturel de Rakov Škocjan. Presque inconnu du grand public ce petit parc mérite tout de même un détour. Au creux de cette gorge serpente la rivière Rak qui a façonné la pierre en grottes et ponts naturels. Un circuit de randonnée de 2h (aller) permet d’admirer les deux arches principales et autres curiosités géologiques. On imagine sans peine combien le spectacle doit être beau en belle saison ou à l'automne, lorsque la forêt revêt ses plus belles couleurs et que l’eau surgit en abondance dans un vacarme assourdissant!



Mais le plateau du Karst ne se limite pas à ces attractions, c'est également une vaste étendue agricole où il fait bon vivre. On peut y déguster le meilleur jambon séché de Slovénie et les meilleurs vins du pays. A l'automne la campagne se pare de ses plus belles couleurs et il est possible d'être témoin d'un phénomène géologique original : de gigantesques lacs apparaissent comme par magie lors des grandes pluies. Dès que les nappes phréatiques sont pleines l'eau ressort à la surface par capillarité à travers la roche poreuse.



La région de Pivka où nous avons passé deux jours est particulièrement propice pour observer ces phénomènes. Elle fût également le siège de nombreux affrontements lors des dernières guerres ayant affecté le pays. On trouve donc de nombreux vestiges, bunkers et musées dans les bois environnants.



On a aimé :

  • Les grottes fascinantes par leur grandeur et formations!

  • Le cadre du château de Predjama unique en son genre.

  • Se promener au calme, dans la campagne du Karst.


Bon à savoir :

  • Il existe un billet combiné pour Postojna et Predjama : on vous le conseille vivement car les prix flambent d’année en année!

  • En saison une navette gratuite est mise en place pour relier les deux sites

  • A Predjama vous découvrirez la légende du chevalier Erasme, véritable Robin des bois, volant aux riches pour donner aux pauvres. Durant un an, alors que le château était assiégé par les autrichiens, le chevalier Erasme s’amusait à les narguer en leur jetant du miam. Il utilisait un passage secret dans les grottes pour sortir approvisionner le château. Mais un de ses serviteurs fut soudoyé et il fut tué de façon aussi insolente que ses provocations… par un boulet de canon sur le trône des toilettes. C’est une légende qu’affectionnent particulièrement les Slovènes!

  • Les grottes de Postojna et Skocjan sont très différentes l’une de l’autre : l’idéal si vous avez le temps et le budget est de visiter les deux. Mais si vous devez choisir entre l’une et autre sachez que Skocjan est plus naturelle, impressionnante par la force brute qui se dégage de la rivière déversant ses flots dans ces salles immenses et permet une visite plus authentique avec un guide alors de Postojna est plus majestueuse par la richesse de ses concrétions et sa taille -24km-, son atmosphère “attraction” avec le petit train et les animaux des grottes que l’on peut observer en fin de visite.

Notre budget pour 5 jours : 135 € pour 2

  • 102 € de visite ! (aïe : les grottes ça fait mal...)

  • 6 € de bus

  • 27 € de miam




81 views

Nous contacter :

Où sommes-nous actuellement ?

Prochaine étape :

Nous sommes de retour à la maison les prochaines aventures seront à découvrir prochainement...

Tu peux également nous suivre au jour le jour ici :

polarstepsn&b.jpg

© 2023. Site conçu avec Wix.com